Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine

 


Michel Bakounine ( 1814 -1876).
Revue Itinéraire (Chelles).
Doc. Heiner Becker.

 

 

C'était un révolutionnaire anarchiste. Né près de Moscou d'une famille aristocratique, il devint officier d'artillerie en 1835 après avoir fait des études militaires à Saint Petersbourg. Il démissionna pour mener une vie de bohème, afin de suivre ses idées qui étaient de plus en plus critiques par rapport à l’aristocratie, son milieu d'origine.

Il voyagea beaucoup et mis ses idées au service de différentes causes. Au fil de ses voyages il rencontra Karl Marx en 1844 à Paris et connut l'influence de Proudhon. En 1848, il participa aux barricades de Paris. Peut-être poussé par un goût de la révolution, l'année d’après, il participa à l'insurrection de Dresde. Arrêté et livré à la Russie pour être déporté en Sibérie, il s'évada en 1861 via le Japon et les Etats-Unis, puis se réfugia à Londres. Il s'engagea dans toutes les luttes ouvrières d'Europe. Membre de l'Association internationale des travailleurs, il créa en 1868 en Italie une société secrète : l'Alliance de la démocratie socialiste. En 1870, il soutint la Commune de Paris.

Critiquant le socialisme autoritaire dominant au sein de l'Internationale, Bakounine s'oppose ouvertement à Marx. Au congrès de La Haye en 1872, Bakounine et ses partisans furent expulsés de l'Internationale. Il se retira alors en Suisse afin de prendre quelques repos.

Ses créanciers le harcelant, Bakounine y vécut de plus en plus difficilement. Proudhon inspira, entre autres, le terrorisme anarchiste de la fin du XIXème siècle.