Expériences d'Europe (1850-1852)

 

A 20 ans, Elisée retourne en Allemagne pour être indépendant : il devient maître-répétiteur chez les frères Moraves. L'année suivante, il se rend à l'université de Berlin. Il mène une vie matérielle difficile. En décembre 1851, il manifeste contre le coup d'Etat de Napoléon III. Cet activisme l'oblige à partir en exil (second exil).

A Londres, il fréquente avec son frère
Elie le monde des réfugiés politiques. Son rêve de faire de l'agriculture se concrétise. Cependant, c'est à destination du Sud des Etats-Unis qu'il embarque à la fin de 1852.



Londres : La nouvelle bibliothèque
de la City à Guildhall.
L'Illustration, 1872 (2)