Les premières années (1830-1848)

 

Elisée Reclus est né en Gironde, à Sainte-Foy-la-Grande le 15 mars 1830. Fils de Jacques Reclus et de Zéline Reclus-Trigant. "Le petit Elisée" est confié jusqu'à l'âge de huit-ans à ses grands-parents maternels à la Roche Chalais en Dordogne. L'enfant passe ensuite quatre ans chez ses parents à Castétarbes et à Orthez dans les Pyrénées Atlantiques. A 13 ans, il est envoyé chez les frères Moraves, communauté protestante à Neuwied en Allemagne. Une rude expérience pour cet adolescent.


Sainte-Foy-la-Grande l830
Carte postale

Elisée commence à apprendre les langues étrangères. Ensuite avec ses frères Elie et Onésime, il est envoyé au collège protestant de Sainte-Foy-la Grande, où il reçoit une solide formation. Destiné par son père à devenir pasteur, il suit les cours de théologie. Il devait rompre par la suite avec cette vocation imposée. Après son baccalauréat, accompagné d'Elie, il poursuit des études de théologie à Montauban. Les deux jeunes gens vivent à la campagne. Ils fréquentent peu les cours et s'intéressent aux évènements politiques. Elisée est séduit par les idéaux socialistes et anarchistes. Ils sont expulsés de la faculté en 1849.