Socialisme utopique

Le socialisme est né dans les années 1830 avec Robert Owen en Grande-Bretagne, Saint Simon, Charles Fourier et Louis Blanc en France. Plus tard, Karl Marx et Friedrich Engels qualifieront ces socialistes d'"utopiques" : leurs idées seraient trop idéalistes, impossibles à mettre en pratique. En effet, ils conçoivent une société d'abondance et d'égalité dont la réalisation dépendrait de la raison et de la bonté de l'homme. Ils ne tiennent pas compte selon les marxistes, de la lutte des classes et ne reconnaissent pas le rôle du prolétariat.
Les socialistes utopiques veulent transformer la société, mais pas de façon aussi radicale que leurs prédécesseurs (les utopistes Thomas More et Campanella) : par exemple, ils n'envisagent pas la disparition du mariage, la mise en commun des enfants. Certains, comme
Proudhon, n'entrevoient même pas la suppression de la propriété privée. En revanche, certaines idées se rapprochent davantage du communisme : Etienne Cabet (1788-1856) prône la production collectiviste, Pecqueur (1801-1887) verrait une société où l'Etat possèderait toutes les terres.
On peut distinguer deux visions différentes: le socialisme de frugalité fondé sur la répartition des richessses existantes et un socialisme d'expansion fondé sur la possibilité de se procurer davantage de richesses, grâce aux colonies.
Une autre caractéristique de ce type de socialisme est de faire coïncider l'ordre de la nature et celui de la société. Ainsi, Saint-Simon attribue un rôle essentiel à la science appliquée à la gestion de la société ; Fourier, de son côté, s'est intéressé aux passions humaines.
Dans l'ensemble, ces penseurs se soucient peu des moyens de parvenir à leurs fins. Louis Blanc envisageait une révolution pour les réaliser; il était à ce titre un grand défenseur de la Révolution Française de 1789. A l'inverse, Fourier et Owen s'y opposent et sont même hostiles aux émeutes. De façon générale, les socialistes utopiques comptaient sur la force de persuasion et la générosité des membres de la société. Ils ne défendaient pas l'avènement d'un mouvement social, à l'instar des socialistes scientifiques.