Vie professionnelle et politique (Fin) 

 

1870 : Elisée s'engage dans le 119 ème bataillon de la Garde Nationale.
1871 : Elisée combat dans l’armée de la Commune de Paris.
Il est fait prisonnier le 4 avril lors de la sortie de Châtillon, il est condamné à la déportation en Nouvelle Calédonie.
Grâce aux interventions de savants de nombreux pays sa peine est commuée en une condamnation à 10 ans de bannissement.
1872 : Elisée participe au Congrès de la Paix, à Lugano.
1877 : Rencontre avec Kropotkine.
1891 : Elisée devient titulaire d'une chaire à Bruxelles.
1892 : La Société de Géographie de Paris décerne à Elisée Reclus sa grande médaille d'or.


Thiers imitant les Prussiens, 1871
Dictionnaire de la Commune